L'ADOPTION et l'Allaitement

Contrairement à ce que l'on peut penser, il est tout à fait possible mais difficile d'allaiter un bébé adopté.


Il faut néanmoins se fixer pour objectif réaliste la relation affective mère-enfant. Le soutien réel et fort du conjoint ainsi que de la famille s'avère indispensable.


Dans le cas de l'allaitement d'un bébé adopté, on parle de lactation "induite" ; elle sera moins abondante qu'en cas de grossesse et génèrera, du fait des fluctuations hormonales, des troubles de l'humeur. Le suivi d'une spécialiste en lactation peut être très utile.


Commencez la relactation dès confirmation de l'adoption

Utilisez un tire-lait double pour stimuler au maximum vos deux seins. Tirez votre lait 4 fois par jour à hauteur de 5 minutes par sein la première semaine, 8 fois par jour la semaine suivante, puis toutes les 2 heures jusqu'à l'arrivée du bébé.

Un médicament favorisant la lactation pourra vous être prescrit.


Il est nécessaire que le bébé allaité soit suffisamment jeune pour avoir souvenir de l'allaitement. Ainsi, une mise au sein fréquente permettra la mise en route de la lactation.

Dans le cas d'un bébé plus âgé, déjà diversifié, la mise au sein s'apparentera à un câlin.

++ Pour aller plus loin :

Le sein, c'est aussi bon pour les bébés adoptés !
LLL France 1994
Allaiter Aujourd'hui n°21.pdf
Document Adobe Acrobat 23.7 KB
Flèche vers le haut