L'HOSPITALISATION et l'Allaitement

Votre bébé est hospitalisé. C'est un moment difficile à vivre pour toute la famille. Il aura grandement besoin de votre présence. Vous pouvez également l'aider par les bienfaits de votre lait. C'est la combinaison de ces deux éléments qui aidera votre petit bout à récupérer au plus vite.


Dans le cas où votre bébé ne pourrait pas être nourri par voie orale, il vous faudra maintenir votre lactation et de ce fait tirer votre lait aussi souvent que vous l'auriez allaité avec un minimum de 10 minutes par sein.


Votre bébé est capable d'avaler mais trop faible pour téter. Vous pouvez tout de même lui proposer votre lait par le biais d'une cuillère, d'une tasse ou d'une seringue.


Votre enfant est à nouveau à même de téter. Dans ce cas, en accord avec le personnel soignant, proposez-lui le sein.

Continuez à tirer votre lait en prévision des moments où vous ne serez pas à ses côtés, la nuit par exemple. Confiez votre lait ainsi collecté aux infirmières pour mise au réfrigérateur en précisant bien le nom de l'enfant sur les récipients. N'oubliez pas que votre lait donné au biberon risque de rendre le retour à l'allaitement plus difficile ; cette succion étant plus aisée pour l'enfant. Demandez donc aux puéricultrices de privilégier les autres méthodes citées ci-dessus.


Votre bébé doit subir une intervention chirurgicale. Demandez bien au chirurgien jusqu'à combien d'heures avant l'opération vous pouvez l'allaiter et à partir de combien d'heures après. Le fait de pouvoir accompagner votre enfant jusqu'en salle d'intervention peut aussi être rassurant pour lui.

++ Pour aller plus loin :

Aux côtés de l'enfant hospitalisé
LLL France 1992
Allaiter Aujourd'hui n°13.pdf
Document Adobe Acrobat 34.2 KB