La MALADIE et l'Allaitement

Vous êtes malade et devez prendre des médicaments.

Précisez bien à votre médecin, avant la prescription que vous allaitez. Sauf exception, dans chaque famille de médicaments, le professionnel de santé doit être en mesure d'en trouver un compatible.

N'hésitez pas à reposer la question à votre pharmacien par mesure de sécurité. 


++ Vous pouvez également consulter le site du CRAT (Centre de Référence sur les Agents Tératogènes). Il s'agit d'un site informatif sur les risques des médicaments, vaccins et autres lors de la grossesse et de l'allaitement.

Quand bébé est malade, l'allaitement peut se compliquer.

* Dans le cas d'affections ORL, il sera nécessaire :

** d'humidifier la chambre de bébé et la pièce dans laquelle vous l'allaitez

** de le moucher avec du serum physiologique avant la tété pour déboucher son nez

** de l'installer en position verticale assis sur vos genoux

** de lui proposer fréquemment le sein même s'il le refuse en cas de fièvre; il le reprendra dès que cette dernière sera descendue. Pensez à tirer votre lait afin d'éviter un engorgement.

* Dans le cas d'une gastro-entérite, il sera nécessaire de proposer plus fréquemment le sein à votre bébé et en de petites quantités qu'il vomisse ou non. Les selles diarrhéiques se reconnaissent par leur nombre (+ de 10 / jour) et leur odeur nauséabonde. Soyez très vigilente au nombre et à la quantité de couches mouillées. Une deshydratation peut survenir très vite et être grave chez le nourrisson. La consultation d'un pédiatre de ville ou même dans certains cas en urgence peut s'avérer nécessaire. Sachez qu'en cas d'hospitalisation de l'enfant sous perfusion de réhydratation, seul l'allaitement restera possible en complément, contrairement aux biberons de lait industriel.

++ Pour aller plus loin :

Vous pouvez allaiter même si...
LLL France 1996
Allaiter Aujourd'hui n°29.pdf
Document Adobe Acrobat 36.2 KB
Allaiter un bébé malade
LLL France 1998
Allaiter Aujourd'hui n°36.pdf
Document Adobe Acrobat 31.7 KB